Hygiène au quotidien

Il est essentiel de respecter certaines règles d’hygiène de base pour éviter à son compagnon d’avoir des problèmes de santé qui pourraient être évités. Pour ce faire, certains actes peuvent être menés régulièrement.

Les oreilles

Vérifier si l’intérieur des oreilles n’est pas sale, c’est-à-dire qu’il n’y a pas du cérumen (taches brunâtres). Si c’est le cas, enlevez, à l’aide d’un essuie-tout ou d’un coton démaquillant (et non d’un coton-tige!), l’excès de cérumen. Pour ce faire, humidifiez l’essuie-tout ou imbibez-le d’un produit spécifique que vous trouverez chez votre vétérinaire. Ensuite, insérez le papier dans l’oreille et ramenez-le vers l’extérieur en effectuant un mouvement circulaire. Attention, n’appuyez pas trop fort afin de ne pas abimer l’oreille.

Vous pouvez également vérifier que des poils n’obstruent pas le conduit auditif. Si c’est le cas, vous pouvez couper ces poils, en étant prudent afin de ne pas blesser l’animal et de ne pas laisser tomber les poils dans l’oreille.

Pour les animaux qui ont facilement les oreilles sales, un liquide nettoyant spécifique peut être mis dans le conduit auditif. Demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

Le cérumen contient des bactéries qui peuvent nuire à l’ouïe de votre animal. La présence de poils diminue la ventilation et favorise ainsi le développement de ces bactéries. Si l’intérieur de l’oreille est rouge ou semble enflammé, consultez votre vétérinaire. Les chiens à oreilles tombantes sont plus propices à ce type d’infection dû au manque de ventilation.

Si votre animal se secoue régulièrement la tête, a la tête penchée ou se gratte anormalement l’oreille, il a probablement une otite. Ne laissez pas le problème s’aggraver et consultez immédiatement.

Les yeux

Il est tout à fait normal que les yeux de votre animal coulent. Cependant, il faut nettoyer ces coulées afin d’éviter qu’elles s’agglomèrent et forment une croûte. De même que pour les oreilles, imbibez un essuie-tout d’eau tiède ou d’une lotion spécifique et essuyez le contour des yeux. Soyez vigilent afin de ne pas toucher la cornée.

Profitez de cette action pour vérifier que les yeux ne sont pas rougis ou gonflés. Si c’est le cas ou que les coulées sont abondantes, consultez votre vétérinaire.

Le pelage

Les races à poils longs nécessitent un brossage quotidien alors que ceux à poils courts peuvent n’être brossés que toutes les semaines.

Tous les poils récupérés dans la brosse ou le peigne sont des poils morts. Il est important de les éliminer afin de laisser la possibilité aux autres poils de respirer. Ceci assure un pelage et une peau en bonne santé.

Le shampoing doit être spécifique aux chiens et de bonne qualité pour ne pas altérer la peau et le pelage. Un shampoing pour bébé ne convient pas étant donné que le pH de la peau des humains ne correspond pas à celui des animaux. Vous trouverez un shampoing spécifique chez votre vétérinaire.

Lors du lavage, faites attention à ne pas mettre de savon dans les yeux et à rincer abondamment le pelage. Ensuite, séchez-le avec un essuie ou un sèche-cheveux (pas trop chaud) s’il se laisse faire.

Les puces peuvent également être néfastes pour le pelage et la peau. Prévenir le problème est la meilleure solution. Pensez à traiter votre animal régulièrement.

Les dents

Pour assurer une bonne hygiène dentaire, brossez les dents de votre animal régulièrement. S’il ne se laisse pas faire, d’autres alternatives sont à envisager, comme les « oral bar » (os à mâcher) ou le « vet aquadent » (solution antibactérienne ajoutée à l’eau boisson).

Si les gencives sont rouges et gonflées, et que du tartre est présent, seul un détartrage pourra remédier au problème.