Conseils de nutrition

L’alimentation

Le chat et le chien ont un comportement alimentaire propre. En effet, le chien est un opportuniste, cela signifie qu’il mange généralement ses repas en une seule fois alors que le chat a besoin de plusieurs mini-repas par jours. C’est pourquoi il a besoin d’avoir un bol de croquettes à sa disposition, sans toutefois dépasser la quantité journalière recommandée. Ils ont également des besoins nutritionnels différents. Il est important de respecter leurs différences physiologiques et de leur apporter une nourriture appropriée. Il n’est donc pas adéquat de nourrir un chat comme un petit chien ou l’inverse: de telles erreurs nutritionnelles peuvent être à l’origine de carences et maladies. Le comportement social de nos compagnons a évolué avec la domestication; cependant, le maître doit veiller à respecter ses origines alimentaires.
Une bonne alimentation doit subvenir aux besoins de l’animal tant au point de vue des protéines, glucides et lipides que des minéraux et vitamines. L’apport énergétique ne doit être ni trop élevé, ni trop modéré pour éviter l’obésité ou la faiblesse ainsi que les problèmes de santé s’y rapportant. Une alimentation équilibrée consiste à éviter les carences et les excès qui peuvent nuire à la santé de l’animal.

L’anthropomorphisme pose souvent un problème: beaucoup de gens pensent que leur animal de compagnie devrait avoir, comme eux, une alimentation variée, pour ne pas se « lasser ». Cependant, il faut savoir que les papilles gustatives des animaux ne sont pas aussi développées que les nôtres: ils sont principalement attirés par l’odeur des aliments. De plus, leur système digestif n’est pas conçu pour recevoir une alimentation différente à chaque repas car seules certaines enzymes digestives sont présentes.
Dans le cas d’un changement alimentaire, celui-ci doit s’effectuer progressivement afin que l’organisme de l’animal s’habitue à la nouvelle alimentation, donc que de nouvelles enzymes se développent. En cas de changement trop rapide, l’organisme ne peut pas correctement digérer la nourriture.

Les différents types d’aliments

Il existe quatre types d’aliments:

  • l’alimentation humide (conserves – sachets – barquettes),
  • les aliments à réhydrater,
  • les croquettes
  • et la ration ménagère.

Les conserves ou sachets sont constitués de 80 % d’humidité, ce qui signifie que la valeur nutritive est relativement basse. De plus, la fabrication se fait à partir de sous-produits d’animaux. La valeur protidique est de ce fait faible alors que des protéines de haute qualité doivent constituer l’essentiel de l’alimentation.
Un autre inconvénient de ce type de nourriture est la conservation. Une fois la boîte ou le sachet ouvert, il perd de sa fraîcheur et de sa saveur, même conservé au réfrigérateur. Cette alimentation a également le désavantage de favoriser l’apparition de tartre, des problèmes urinaires, …
Il ne s’agit donc pas du meilleur choix, tant par la faible qualité nutritive et les répercussions sur la santé que par leur coût élevé.

Les aliments à réhydrater, comme les flocons de céréales, de légumes et de riz, doivent être imprégnés d’eau et gonfler.
Le risque que comporte ce type d’aliment est le gonflement dans l’estomac de l’animal, provoquant des torsions d’estomac.
A la base, cet aliment n’est pas riche en humidité, sa valeur nutritionnelle est donc élevée et le rapport qualité-prix favorable. Mais après hydratation, la valeur nutritionnelle diminue puisque l’animal se « nourrit » entre autre d’eau.

En ce qui concerne les croquettes, il existe une différence entre les aliments en grande surface ou animaleries et les aliments proposés par les vétérinaires. En magasin, l’offre est très large, de la faible qualité au haut de gamme. Ces aliments sont appropriés pour les animaux en bonne santé générale et ne présentant aucune faiblesse particulière.
La gamme vétérinaire est la plus spécifique, tant pour l’animal sain que celui nécessitant un régime spécifique. Cette alimentation permet de rétablir l’équilibre de l’organisme. Aussi, elle peut être donnée préventivement pour éviter certaines maladies telles que l’arthrose, des calculs urinaires, …
Les avantages de ces aliments secs sont multiples : entretien « passif » des dents, facilité de conservation, et moindre coût.

L’alimentation ménagère est généralement à l’origine du surpoids chez de nombreux animaux. Il est en effet contraignant pour le maître de respecter les besoins nutritionnels et l’apport énergétique de l’animal.
Lors de la préparation, il faut veiller à cuire suffisamment les légumes car le système digestif de l’animal n’est pas conçu pour digérer ce type d’aliment. La cuisson permet de détruire les fibres et de favoriser ainsi la digestion.

Produits de qualité ou bon marché?

Il existe actuellement 3 acteurs principaux dans la nutrition de qualité pour chiens et chats: Royal Canin, Hill’s et Eukanuba; il existe plusieurs avantages à donner une nourriture de bonne qualité et appropriée à son animal:

  • L’alimentation de meilleure qualité contient moins de déchêts, et votre compagnon mangera donc de moins grandes quantités, tout en étant rassasié… Ceci s’explique par la présence d’éléments essentiels de bonne qualité en plus grande concentration.
  • Une alimentation saine prévient les problèmes de santés tel que le tartre, l’arthrose, les problèmes urinaires, … Il en résulte donc une économie financière à long terme.

L’eau

L’eau est l’élément le plus important pour la bonne santé de l’animal, quel qu’il soit. Par exemple, une perte en eau d’environ 15% peut mener un chat à la mort. Il est donc primordial que l’animal ait libre accès à de l’eau fraîche et en quantité suffisante.

Cependant, pour les chiots, l’eau peut leur être retirée pendant la nuit, afin qu’ils apprennent à ne pas faire leur besoins à l’intérieur.